Centre de diffusion et d'expérimentation
Calendrier help
Mois précédent Jour précédent Jour suivant Mois suivant
Vue par année Vue par mois Vue par semaine Aujourd'hui Rechercher Aller au mois

Exposition des étudiants d'Angers



 

DSC_0106

 

 

Vitrine en cours
Exposition collective des étudiants de l’EPCC TALM (Site des Beaux Arts d’Angers) : Mathieu Girard, Artem Iurchenko, Kevin Laisné, Quentin Lannes, Ronan Le Creurer, David Picard, Simon Thiou et Tiantian Xu.

 

Les étudiants de l’école d’art d’Angers (France) investissent brièvement l’espace du CDEx pour l’exposition Vitrine En Cours. Leurs propositions, ainsi qu’une journée de rencontre, viennent conclure 4 mois de recherches et d’expérimentation autour de la question du voyage, de l’espace et du déplacement. C’est ce fil rouge que chaque étudiant a suivi personnellement tout au long de l’élaboration de cette exposition. 

 

On retrouve des questionnements similaires d’un projet à un autre, comme la notion d’architecture fragmentée, partageant le devant de la scène avec l’objet, de fiction où au cœur des pratiques sociales. Prenant en compte l’ouverture sur l’extérieur, cette exposition nécessite d’être expérimentée au sein de la galerie et depuis la rue.

 

Du 19 au 22 février 2011, de 10h à 12h et de 14h à 17h30. Vernissage le 18 février à 18h.

 

En parallèle à l'exposition se tiendra une rencontre interuniversitaire vendredi 18 février au JR-370 de 10h-12h et de 14h-16h.

 

facebook

 

 



 

Mathieu Girard :
Sur un terrain artistique j’explore la perte de repère au sein d’une construction architecturalle, d’une mégapole Nord Américaine à travers le motif du plan. La maquette témoin parle de la complexité graphique d’une organisation orthogonale de l’espace urbain.

Artem Iurchenko :
Depuis 2008 je me considère comme vidéaste.
Mes travaux conçus à partir d’expériences quotidiennes témoignent de mes sentiments. Mon objectif principal est d’identifier les singularités  de ces expériences en les transposant dans l’espace d’exposition.

Kevin Laisné :
Depuis 2009 j’interroge la fonctionnalité de l’objet, sa matière, sa forme et son statut. Je cherche à casser sa fonction première  en modifiant sa composition.
Par sa réalisation artisanale, l’objet en série standardisé est alors considéré comme pièce unique.

Quentin Lannes :
Mon travail et mes recherches portent sur « les pratiques contemporaines ». La démocratisation des nouveaux médias et l’expansion des réseaux sociaux a permis de réduire la frontière artistique entre pratiquants amateurs et professionnels. J’emprunte et me réapproprie les « manières de faire » issues de cette nouvelle culture pour développer des situations de tensions qui interrogent notre condition d’acteur au sein d’un contexte social en mutation permanente. 

Ronan Le Creurer :
En tant que plasticien je décontextualise,  j’interroge la forme et la fonction de l’objet en l’utilisant comme matrice pour créer un déplacement fonctionnel et formel. L’objet est alors  envisagé comme témoin d’un contexte, d’un langage, d’un territoire physique et temporel.

David Picard
Dans mon travail je m’intéresse à l’opacité du corps et aux moyens que l’imagerie médicale utilise pour traverser cette opacité. L’épiderme constitue la frontière qui, simultanément, délimite, masque et donne à voir ce qu’il y a à l’intérieur. Dans le cadre de cette exposition, j’ai voulu déplacer ce questionnement à la vitrine en tant que support d’échange et de communication entre émetteur et récepteur.  

Simon Thiou :  
J’apparente ma production au sein de cette exposition à celle d’un ouvrier qui se déplace dans des lieux spécifiques afin de mettre en chantier un projet. Il s’agit ici de m’adapter  à ce nouveau lieu, à cet état de transit pour oublier mes mécanismes et habitudes de travail afin de réapprendre et ainsi créer une installation qui projette dans l’espace une image de la construction. 

Tiantian Xu
Dans mon travail plastique j’utilise différents médiums tel que la photographie, la peinture et la vidéo. C’est à partir de mon expérience physique et mentale d’un lieu que je reconstitue et recompose des fragments d’un espace-temps réel. 
Le projet « départ/arrivée » présenté dans le cadre de cette exposition est une installation / performance à partir de laquelle je questionne l’idée du déplacement, de l’identité à travers la trace, l’empreinte, le nom, la date et le lieu laissée par les différents protagonistes.

 

 


 

 


01_-_David_Picard_out

 

12_-_David_Picard_in

 

David Picard

 

 

02_-_Kevin_Laisne

 

03_-_Kevin_Laisne

 

Kevin Laisne

 

 

04_-_Ronan_Le_Creurer

 

Ronan Le Creurer

 

 

06_-_R._Le_Creurer_installation_Q

 

Ronan Le Creurer (gauche) et Quentin Lannes (droite)

 

07_-_Quentin_Lannes

 

Quentin Lannes

Voir la vidéo de Quentin Lannes

 

 

05_-_D.Picard_window_Q._Lannes_flag_M._Girard_city_X._Tiantian_ground

 

Tiantian Xu

 

09_-_M.Girard_city_S._Thiou_wall_A._Iurchenko_projection_X._Tiantian_ground_D.Picard_window

 

 

08_-_Mathieu_Girard

 

Mathieu Girard

 

 

10_-_Simon_Thiou

 

Simon Thiou

 

 

11_-_Artem_Iurchenko

 

Artem Iurchenko

 

 


Retour